Pourquoi Pluton n'est plus une planète ?

Pourquoi Pluton n'est plus une planète ?
Nous avons tous appris étant plus jeunes que notre système solaire était composé de 9 planètes. Or suite à la modification de la définition d’une planète en 2006, Pluton a été déclassée et est maintenant qualifiée de planète naine.

Pluton, une planète naine ?

C’est l’astronome américain Clyde Tombaugh qui a découvert Pluton en 1930 lorsqu’il effectuait des recherches d’une éventuelle planète située après la planète Neptune. C’est donc dans ce contexte que Clyde a découvert la planète naine Pluton. Très différente des planètes connues, Pluton est une petite planète. Avec un diamètre de 2370 km, Pluton est plus petite que la Lune et ses 3475 km de diamètre ! Pluton est aussi particulière par rapport à son orbite. Presque l’intégralité des planètes de notre système solaire ont une orbite dite écliptique. Pluton, quant à elle, est sur une orbite elliptique. On peut donc qualifier Pluton d’une planète naine de par ses particularités.

8 ou 9 planètes ?

Mais alors pourquoi Pluton n’est-elle plus une planète ? C’est en août 2006 que Pluton a perdu son statut de 9ème planète de notre système solaire. En effet, l’Union astronomique internationale a décidé de redéfinir le terme de planète et Pluton ne remplit plus les conditions.

3 conditions ont été définies pour qu’un astre soit qualifié de planète :
  • La planète doit être en orbite autour du soleil. Cette condition exclut donc toutes les lunes qui sont en orbite autour de leurs planètes et non autour du soleil.
  • La forme de la planète doit être sphérique. De par la taille et les forces (notamment la gravité), l’objet atteint une forme quasi-sphérique. Cela permet donc d’exclure les petits astres ayant des formes plus singulières.
  • La dernière des conditions est que la planète doit avoir nettoyé son orbite. Comme nous le savons, un objet massif attire tous les autres corps célestes de par sa gravité. En les percutants, l’astre devient de plus en plus gros. L’astre doit donc avoir nettoyé son orbite (être seul sur sa trajectoire) pour être qualifié de planète.

De par cette définition Pluton a été définie comme planète naine. Pourtant, Pluton gravite bien autour du soleil et remplit donc la première condition. La seconde condition est également remplie. Malgré sa petite taille avec son diamètre de 2370 km, Pluton a une forme sphérique. C’est la dernière condition qui n’est pas remplie. En effet, Pluton est située dans la ceinture de Kuiper, une zone réputée par ses nombreux objets célestes. Pluton n’est donc pas seule sur sa trajectoire et ne remplit pas les 3 conditions pour être une planète.

Quelles sont les caractéristiques de Pluton ?

La planète naine est principalement composée de glace de méthane, de glace d’eau et d’azote gelé, mais aussi en très grande partie de roche. Pluton étant très loin du soleil, sa période de révolution est très longue. Pluton met 248 ans et 31 jours pour faire un tour complet ! Située à une distance moyenne de 5,9 milliards de km du Soleil, la planète naine est très froide. La température moyenne est estimée à -229°C ! Autant dire qu’il faut être habillé chaudement ! De par cette température, une épaisse couche de classe d’environ 20km recouvre le noyau de Pluton.

Malgré sa petite taille, Pluton possède en tout cinq satellites : Keberos, Styx, Nix, Hydra ainsi que Charon. Le plus massif des cinq satellites, Charon est aussi le premier astre à avoir été découvert le 22 juin 1978 par l’astronome américain James W. Christy. Cette découverte intervient 58 ans après la découverte de Pluton.

Combien y a-t-il de planètes naines dans notre système solaire ?

Notre système solaire est aujourd’hui composé de notre étoile le Soleil, de 8 planètes (Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune), de 5 planètes naines identifiées et enfin de tous les autres objets célestes. Les cinq planètes naines de notre système solaire sont les suivantes
  • Pluton, découverte en 1930, 2370 km de diamètre
  • Eris, découverte en 2005, 2326 km de diamètre
  • Cérès, découverte en 1801, 949 km de diamètre
  • Makémaké, découverte en 2005, 1430 km de diamètre
  • Hauméa, découverte en 2004, 1632 km de diamètre

Il est toutefois important de noter que selon certains scientifiques, le nombre de planètes naines dans notre système solaire se compterait en centaines voire en milliers, soit beaucoup plus que les 5 officiellement identifiées.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.


Découvrez nos globes